Projets

 

 

 

 La Voie Verte


   En 2000, les élus de Meynes, Montfrin,Comps, Sernhac et Remoulins ont développé l’idée d’une voie verte qui emprunterait l’ancienne voie ferrée dite du « Martinet » et qui relierait Beaucaire (voie du Léman à la mer) au Pont du Gard et à l’Uzège.
Depuis, la Communauté de Communes du Pont du Gard et le Conseil Général ont œuvré sur ce dossier.

Ce projet est évidemment très intéressant pour tous les villages de la Communauté de Communes du Pont du Gard. À ce jour, un premier tronçon à hauteur de Comps vient d’être acheté par le Conseil Général ; les sections suivantes de Montfrin à Remoulins, en cours de procédure de « déclassement » par RFF, seront acquises dès la procédure terminée. Ce projet financé par le Conseil Général devrait débuter courant 2011 sur le premier tronçon déjà acquis.

Une belle réalisation qui permettra de profiter sans voiture et en toute sécurité de notre belle région et aux nombreux visiteurs de découvrir les richesses de notre patrimoine.

Une association Voie Verte milite pour la réalisation de ce dossier, présidée par Mme Sénicourt de Comps. C’est ainsi que le 26 septembre 2009 a eu lieu un rassemblement visant à faire connaître le futur trajet depuis Beaucaire pour ceux partant à pied ou le Pont du Gard pour ceux à vélo handisport, avec pour point de ralliement la cave des Vignerons de Montfrin. Une belle journée qui a attiré un public nombreux et qui préfigure de belles balades à venir.


 Sites à consulter :
http://voie-verte-comps.blogs.midilibre.com

www.AF3V.org

 

 

 

Schéma local de la randonnée

L’objectif du Schéma local de la randonnée est de définir, sur l’ensemble du territoire, un réseau pérenne d’itinéraires de randonnées.

Sa viabilité est assurée par :
-le choix des itinéraires (statuts juridiques du tracé, intérêt patrimonial)
-la définition d’un programme d’aménagement, d’entretien et de promotion en concertation avec les différents acteurs locaux (collectivités locales, professionnels et associations du tourisme et des activités de pleine nature).

Ce réseau a pour objectifs :
-d’apporter aux initiatives locales un appui professionnel
-d’harmoniser la signalétique à l’échelle du territoire avec la signalétique départementale
-de favoriser l’itinérance en proposant un réseau maillé pour développer le tourisme de hors saison
-de renforcer l’attractivité touristique en définissant une stratégie de promotion de ce réseau d’itinéraires au travers d’édition de documents et cartes de randonnées
-d’être support des nouveaux produits touristiques.

  Le réseau comme outil de promotion

Le Pays articule son développement touristique sur l’itinérance, les activités de pleine nature et la diffusion de la fréquentation touristique sur l’ensemble du territoire.

Il s’agit de définir et d’aménager un réseau permanent d’itinéraires de randonnée pédestre, équestre ou VTT et d’identifier les sites de pratique de pleine nature. A terme, plus de 600 km de sentiers seront mis à la disposition des randonneurs.

Le Pays se positionne à l’interface de l’intervention publique, pour la construction du réseau, et des prestataires privés pour sa mise en marché.

L’intervention du Pays dans la réalisation de produits autour des réseaux créés devrait permettre de générer des ressources plus importantes. La mise en place de produits touristiques avec les prestataires locaux est menée par le Pays en partenariat avec le Comité départemental du tourisme, par le biais de la formation développement.

Outre l’accroissement de l’offre de randonnée, la deuxième finalité de ce réseau de sentiers ainsi créé est de servir d’outil propre à la mise en scène de produits touristiques axés sur des thématiques en liaison avec le territoire du Pays.
Ce réseau représente autant de fils conducteurs autorisant la mise en place de circuits pour promouvoir l’identité de notre territoire au travers de ses atouts et de son charme aux multiples facettes :
-les monuments emblématiques, témoins de l’histoire de notre nation
-le petit patrimoine local, chargé de l’histoire rurale de notre territoire
-les produits de terroir, productions spécifiquement locales et de qualité
-l’artisanat et la valorisation des savoir-faire locaux
-la faune et la flore, hommage à la beauté et à la richesse de nos paysages.


Pour plus d’informations sur le Schéma local de la randonnée, visitez le site de la Communauté de Communes du Pont du Gard.